IMG_1007

- Désolé, je ne peux pas aller plus loin.

- Ce que tu veux, mais si tu t'arrête, je m'arrête.

- Ce que je suis je l'ai donné pour ce que tu es. Continuer est ton devoir. Je resterai une tache dans ton avenir. Utile, mais tellement insuffisante.

- Pour l'instant, tu es le tableau. Tout ce que je suis, c'est par ton regard. Si tu pars ou reste, je ne serai qu'une énergie libre, sans dirrection, sans canalisation. Quand l'environemment m'aura assimilé, je ne serai plus. Tout juste une impulsion pour ces coupables.

- Je suis la canalisation. Je me suis offert à toi, maintenant tu m'appartient autant que toi. Mais je suis tellement pauvre. Trouve l'ouverture, transmet la. Dès qu'elle ne sera plus possible, à ton tour tu laissera la place. Et alors tu comprendra. Voila la raison de mon départ, je t'ais trahi à mon insu. Ma peur est plus forte que ma raison. J'espère que tu négociera mieux ce moment.

- La peur, voilà ce qui reste entre deux. Il est pati. Sous terre comme des fondations, l'air est libre et brutale.